rptool Index du Forum

rptool
RpTool

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

RP Eddward

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D Antonin -> Sil'a
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 17:16 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

Préquelle :


C'était une nuit froide, mais c'était aussi une nuit douce et calme. Le genre de nuit qui vous apaise et qui vous détends jusqu'au moment où l'on se retrouve étalé sur le pavé gelé, une fissure dans l'estomac qui vomit un sang écarlate. Eddward retira délicatement sa lame et essuya le sang avec un tissu. Elle lança un regard furtif à l'homme de main qui vivait ses derniers instants sur le pavé froid d'une ruelle à l'odeur nauséabonde. Elle chercha au fond d'elle un quelconque sentiment d'empathie ou de compassion, en vain.
La jeune fille tendit une main en l'air et un puissant câble jaillit de sous sa manche. La pointe du câble était sertit d'une étrange structure en métal oscillant entre le grappin et le hameçon. Le câble alla se loger sur une poutre à 30 mètres au dessus d'elle. La tête rentra aisément dans le bois et s'y fixa solidement. D'un coup Eddward fût soulevé du sol, elle remonta les 30 mètres de cordes aussi rapidement que le câble fût tiré un instant plutôt de sa manche. Un son mécanique se fit entendre.
Arrivée en haut Eddward se lança de l'autre côté de la ruelle, en direction d'une fenêtre. Elle brisa le verre et passa a travers la vitre dans une roulade parfaitement maîtrisé. Trois garde émirent un son d'étouffement au moment où trois couteaux vinrent se loger dans leurs gorges. Ils n'eurent pas même l'occasion de réaliser qu'ils étaient entrain de mourir ; l'alcool et Ed le savait. Eddward ramassa ses couteaux et dans un silence totale, elle se glissa dans le couloir de l'appartement. C'était une maison bourgeoise, aux tapis épais et aux murs chargés de tableaux. L'un des tableaux représentait un homme et une femme se tenant la main et admirant le couché de soleil. Ed s'arrêta devant ce tableau et l'observa un court instant. Elle pointa une dague sortit de nul par sur la tête de l'homme en peinture et donna un coup sec. La toile se déchira légèrement pour remplacer la tête du personnage dans le tableau par un trou délicat. La jeune fille pesta intérieurement et se mis a courir dans le couloir, ce qui, surprenant soit-t-il, n'émit toujours aucun sons.
Elle arriva dans une chambre à coucher et sauta sur un grand lit double. Elle atterrit sur un homme gros et gras qui dormait dans un ronflement démesuré et lui trancha aussitôt la gorge. Assise à califourchon sur le ventre de l'homme, elle regarda la plaie mousser du sang quant elle se mis a caresser lentement cette fuite sanguine. Elle approcha ensuite son visage de la plaie et colla sa joue sur la blessure.
Des bruits de pas venant du couloir se firent entendre. Eddward se réveilla en sursaut, elle avait dormit dans la marre de sang qui c'était écoulé du gros lard. La porte s'ouvrit et un chambellan fit son apparition dans la pièce. Même si cet homme la n'était pas alcoolisé, il n'eut, lui non plus, pas le temps de s’apercevoir que ça gorge venait de voler en éclat et que son liquide héréditaire ne faisait plus qu'un avec les murs de la maison.
Eddward courut droit devant elle et sauta à travers une fenêtre. Dans les éclats de verre un oiseau s’envola et quitta la ville par les airs. Deux yeux rouge brûlant l’observait...Eddward se réveilla de nouveau, en sueur. Elle était sur un bateau, un bateau sur lequel elle venait de passer ses trois dernières semaines. Elle regarda Hippolyte qui dormait, assis, la tête droite, puis elle se tourna vers le large. L'océan était sombre, lourd, et creusé. Le vent claquait sur le visage d'Ed. Ce vent qu'elle ne reconnaissait plus à présent.
_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Dernière édition par Alkazhar le Mer 29 Jan - 16:54 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 17:16 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chronicles de Limana


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 18:34 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

D'un geste inconscient, la main du jeune homme se referma sur le manche de l'ancienne épée. Un lent frisson l'avait parcouru, un instinct lointain resurgissant. La main se radoucie lentement, semblant toujours profondément endormi il ouvrit les yeux. Son regard ne chercha pas de repères, il était déjà fixé sur la jeune femme contemplant les vagues. Ses lèvres se serrèrent, formant presque un demi sourire à l'apparence fantomatique. Les vents étaient violents, froids, brutalisant la surface de l'océan sans pour autant gêner l'inaltérable vaisseau vivant. Hippolyte se redressa à peine et attrapa sa blague à tabac tout en jetant un œil au reste du groupe. La fatigue corporelle touchait à sa fin. Il roula un cigarette d'un geste net et l'alluma aussitôt, la fumée qu'il expira alors semblât marquer l'aboutissement de son étrange réflexion. Son attention revint sur Eddward. 
Il racla se gorge enrouée à deux reprise puis parla. 

 
"Ed, vous semblez très pensive. Racontez moi ce rêve." 

_________________
« Et pourtant je le suis… Seulement beaucoup d’années nous séparent. Maintenant je vais te montrer la différence pour que tu n’ais pas à mourir avec l’idée d’avoir été trompé. »


Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 13:36 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

[Au niveau des fautes d'ortho ça va ?]

Eddward continua de scruter l'horizon. Ses cheveux se baladaient violemment sur son front. Sans bouger, elle répondit d'une voix calme et étrangement assurée :

"C'était un rêve violent, emplit de noirceur et de souffrance. Un rêve abandonné, un rêve fantasmé par une entité malade."

Ed fit silence. Elle avait remarquée en réalité une vague qui se dirigeait sur le flanc du bateau, la où elle discutait avec Hippolyte. La vague s'écrasa dans une explosion de mousse, mouillant les deux jeunes gens.

Ed reprit :

"Je n'ai pas rêvé ceci. Mon rêve à moi c'est terminé il y a bien longtemps, seulement je n'arrive pas a l'admettre."

Ed se tourna vers Hippolyte et l'observa, effacé.

"Et vos rêve à vous ? Sont-ils aussi vivaces qu'avant ?"
_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Revenir en haut
Chronicles de Limana


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 49

MessagePosté le: Mar 28 Jan - 04:47 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

>>  https://www.youtube.com/watch?v=zATx84H2crk&list=PLdszM2KUQIveU5QoOOML-IhP2l7bgzvoe




Hippolyte continua de regarder la jeune fille, le visage neutre, le regard profond. Son immobilité absolue donnait l'impression que son corps restait hors d'atteinte des variables de la physique, comme une statue irréversible qu'on aurais posé là, à jamais. Il reprit calmement.




"Si vous laissez vos rêves en pâture à ses miasmes sanglants, j'espère pour vous qu'il s'agit là d'un choix. Que ferez vous de l'humain que vous êtes ? Celui qui s'est dressé contre le désordre pour réunir les peuples, l'homme qui a brandit son épée, marché à travers les contrée sans jamais fléchir. Celui qui s'est lancé par amour. Peut être était t-il un peu naïf. Mais il allait dans le bon sens."


Le jeune garçon détourna un instant ses yeux vers les nuages.


"Pour ma pars, j'ai beaucoup rêvé. Et cela m'a valu bien des souffrances. Aujourd'hui je suis là pour concrétiser le dernier qu'il me reste. Si il disparais, plus rien n'auras de sens."


Son visage s'assombrit alors d'avantage, comme meurtrit par une pensée douloureuse.


"Ce seras le seul qui vaudras vraiment la peine d’être réalisé d'ailleurs, autrement la réalité deviendras la seule loi de nos existences. Et personne ne rêvera plus jamais vous savez. Vous devez rester courageuse, Eddward. Restez lucide et choisissez la voie qui est la vôtre, je vous aiderais à l'accomplir."
_________________
« Et pourtant je le suis… Seulement beaucoup d’années nous séparent. Maintenant je vais te montrer la différence pour que tu n’ais pas à mourir avec l’idée d’avoir été trompé. »


Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 12:26 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant



Le visage de la jeune fille fut parcourut par un violent rictus. Un lent sourire se traça sur ses lèvres au fur et à mesure qu'elle baissa la tête. Elle reprit ironiquement.

"Je m'attendais à mieux que cette mou pour les chats que vous me donnez là. A quoi bon être lucide si c'est pour voir cette immonde vérité qui nous entours ?"

Ed frappa brutalement dans la rambarde en bois et se mis a marmonner entre ses dents serrées.

"Je préfère être aveuglé par la colère et la haine. Au moins ses forces me portent et me donne envie d'accomplir, peut importe si elles me consument."

Soudain Ed releva la tête comme saisit par une idée. Son visage était rouge et ses yeux chargés de larmes.

"Je crois que je viens de vous comprendre."
_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Revenir en haut
Chronicles de Limana


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 49

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 17:55 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

Là dessus, Hippolyte haussa un sourcil. Son regard changea légèrement, non pas dans la forme, mais dans le fond. Il semblât alors comme émerveillé durant un court moment, malgré lui. Tout de suite, il se repris et la façade disciplinée de son visage réapparue comme par enchantement.


"Eddward, c'est très claire à présent. Vous serez donc la piteuse marionnette de vos déceptions. Et n'y voyez pas là un quelconque mépris de ma pars. Oublions donc le magnifique Alexander... Après tout ce temps est tout a fait en droit d'être révolu. Vous pensez ne pas avoir le choix, et la vérité de ce monde vous dégoûte. Vous devinez la suite, d'autres horreurs vous attendent, car le reste est bien pire."


Le jeune homme baissa alors les yeux, un expression calme et apaisée.


"Je vous suivrais Eddward, même si vous en venez à ne plus supporter ma vue, ou le son de ma voie. Je vous suivrais afin de veiller à ce que le petit chat que vous êtes ne manque pas de mou. Je vais vous suivre car je vous aime bien, et que je vous sent maintenant au plus proche de l'accomplissement."


Le dernier mot retenti dans l'oreille droite de la jeune fille, avec intimité. Il était maintenant juste derrière elle, la chaleur de son haleine presque palpable.
_________________
« Et pourtant je le suis… Seulement beaucoup d’années nous séparent. Maintenant je vais te montrer la différence pour que tu n’ais pas à mourir avec l’idée d’avoir été trompé. »


Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Jeu 30 Jan - 13:53 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant



Eddward se recula, gêné par le soudain rapprochement d'Hippolyte. Elle n'osait plus le regarder dans les yeux et choisit de se retourner de nouveau vers le large. Le teint d'Ed frôlait la blancheur d'un timide soleil hivernal, ses yeux étaient taillés par d'immenses cernes noire, ses cheveux étaient aussi sombre qu'un fantasme nocturne d'Hellasha mais l’ensemble rendait une certaine grâce à la jeune fille. Un charme qu'on refuserai d'admettre mais qui pourtant est belle et bien évident.

Elle se tenait droite et regardait noblement le couché de soleil à l'horizon. La larme qui coulait sur la joue d'Ed fut rapidement dispersée par les assauts du zéphyr alors que la jeune fille tendit le visage vers le large. Elle resta un moment dans cette position, les yeux fermé, la tête penchée vers l'avant. Ses traits étaient devenu incroyablement sereins et une atmosphère de repos se dégageait de la scène.

Soudain, le vent accéléra fortement. Des rafales se mirent à hurler, claquant tout sur le pont du vivant-bateau et rapidement une masse nuageuse se format non loin de l'embarcation où des cumulus commencèrent à tournoyer sur eux même, se rapprochant de l'océan. Une prodigieuse trombe d'eau, attirée par le cylindre de nuages, prit forme à une centaines de mètres du bateau. Le soleil couchant envoyait ses derniers rayons dans l'axe de la trombe marine, créant un véritable prisme lumière, de couleur et de contraste. Ed, les yeux fermées, tendit la main en direction de la trombe d'eau et monta sur la rambarde du bateau. On aurait juré qu'un vortex de vent se dégageait de la jeune fille pour se relier à la spirale d'eau et de nuage. Eddward baisse lentement la main et redescendit sur le pont. Les vents tombèrent rapidement et la trombe se dissipa dans une pluie fine et étrangement chaleureuse.

Ed se retourna vers Hippolyte.

"Aleksenders viens de disparaitre définitivement de ce monde. Il m'a dit en partant qu'il voulait que je sois moi même et qu'il avait confiance en moi. Que ce serai dure mais qu'il est la pour m'apaiser et limite la casse. D'ailleurs ses souvenirs sont déjà flous et lointains."

Ed, submergé, pris un temps pour se ressaisir puis continua, émue et troublée.

"Il m'a dit aussi qu'il m'aimait et qu'il me considérait comme sa fille. Qu'il y avait du bon dans ma finalité et mon existence et que je ne serai plus jamais seul. Il m'a aussi dit de vous aider et surtout Tensoo en qui je pouvais avoir une confiance totale."

Un autre temps passa.

Ed reprit Hippolyte en considération et se relança, maladroitement.

"Il m'a dit aussi de vous dire qu'il vous comprends et qu'il est triste pour vous. Et que l'amour est l'arme la plus puissante qui n'ai jamais existé."

A ses mots, la jeune fille recula d'un pas puis resta immobile. Elle était bouleversé et un fort sentiment d’incompréhension la parcourait mais elle se tenait fièrement droite et distinguée. Et comme jamais auparavant, Ed avait l'air d'une femme.


_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Revenir en haut
Chronicles de Limana


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 49

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 14:10 (2014)    Sujet du message: RP Eddward Répondre en citant

Hippolyte écarquilla les yeux un instant, aux derniers mots de la jeune fille, son regard perçât le vide, et s'égara complètement. Il pris tout a coup une expression contrainte, puis revint à son calme naturel avant de faire lentement volt face.


"Il n'est plus temps d’être triste pour moi, cela fait longtemps maintenant. Et mon rôle n'est plus de cette sorte. Comme toujours, je serais celui sur qui vous compterez, et rien d'autre. Il n'y a pas a chercher autre chose." Sur ces mots il se positionna en tailleur, reprenant une position renfermée. "Alexander vous fait cadeau de cette chance, prenez là."
Sa main droite fila à une vitesse ahurissante, agrippant le manche de l'épée, chaque muscles se contractèrent sous une pression maladive. De la pointe au pommeau, elle fit de nouveau corps. Mais ça, personne ne le remarqua.
_________________
« Et pourtant je le suis… Seulement beaucoup d’années nous séparent. Maintenant je vais te montrer la différence pour que tu n’ais pas à mourir avec l’idée d’avoir été trompé. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:14 (2018)    Sujet du message: RP Eddward

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D Antonin -> Sil'a Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com