rptool Index du Forum

rptool
RpTool

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les lettres d'Othajim en Asgardie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D Antonin -> L'alternative
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 13:26 (2015)    Sujet du message: Les lettres d'Othajim en Asgardie Répondre en citant

Voici ici des lettres fictives d'un certain Isha qui voyage en Asgardie, la terre d'Aleksander Asgarde
Lettre du 13 Visarful de l'année Shorgardarion


Isha,


Comme promis, la première lettre d'une longue série, narrant mon voyage dans les terres d'Asgardia.


La traversée de l'océan majeur Morha se termine enfin. Le voyage fut autant éprouvant que dangereux. Je n'ai jamais vu pareil océan, la couleur de l'eau est d'un sombre pur, d'un noir profond, sans fond ni fin. Les vagues se creusent sur des dizaines de mètres, menaçant inlassablement d'engloutir le navire.


J'ai été surpris par le talent et la trempe de l'équipage. Ses hommes ne connaissent pas la peur et ils fond même corps avec les éléments et le danger. Un soir d'ailleurs, alors que nous traversions une tempête sans égale, je me suis risqué à regarder sur le pont et j’aperçus le capitaine, les bras levé vers le ciel, les yeux fermé, hurlant des sortes de quantiques en vieux Asgardien malgré vents et marées. Je fut d'abord paniqué à l'idée que personne ne dirigeait notre navire puis je m'aperçut que le bateau épousait les vagues à la perfection.


Nous fûmes attaqué par un monstre aussi. Je n'ai pas véritablement compris ce qu'il se passa, je n'ai d'ailleurs même pas vue la bête – c'était en pleine tempête – mais de ce qu'on eu dit, un Héros Jadis terrassa la créature en un souffle. Après avoir cherché sur le navire, je ne trouva aucune trace de se Héros Jadis.


Les premières falaises me clouèrent au sol. La vigie avait hurlé TERRE A L'HORIZON et je m'étais naturellement retourné pour voir enfin les abords du continent. Je pensais connaître la définition du mot démesure. Des édifices puissant, naturelles, surgirent des brumes costales. Le bateau fonça sur les falaises, à me faire croire que nous allions nous fracasser contre les récifs, mais nous prîmes une sorte de canal à peine plus large que le galion, qui était au fond d'une fissure de la falaise. Le courant se calma et nous remontâmes lentement. La hauteur de ses terre était incalculable et la lumière du soleil ne nous touchait pas. Ce chemin d'eau me donnait l'impression d'être une entrée discrète et sécurisé pour le continent. Au bout de trois jours nous mis un pied à terre.


Je t'écris depuis ma chambre. J'ai trouvé place dans une petite auberge du port où j'ai atterrie hier. Demain je prends par à une expédition qui vas rejoindre la ville d'Heymshtrogoth. Je t'écrirais de nouveau une fois arrivé en sécurité, la bas.


Othajim, ton bien aimé.


_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Dernière édition par Alkazhar le Mar 31 Mar - 13:40 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Mar - 13:26 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 13:29 (2015)    Sujet du message: Les lettres d'Othajim en Asgardie Répondre en citant

Lettre du 56 Massifer de l'année Shorgardarion
Isha mon amour,


Enfin je suis arrivé dans la ville d'Heymshtrogoth. Le voyage fut éprouvant, la nature ne laisse aucun répit, aucun temps mort. Nous avons marché plus de trois mois dans des terres aussi hostiles que magnifiques. J'ai l'impression que ici, chaque souffle, chaque heure passé à vivre est un combat perpétuelles. La nature – et les bêtes sauvages – n'ont rien en commun à ce que nous connaissons. Tout y est mortelles, destructeurs, violents et implacables.


J'ai appris beaucoup, sur la route, des us et coutumes du pays. Le cortège était composé de trois cents individus à l'organisation irréprochable. De nombreux guerriers (à peu près la moiter du cortège) que l'on nome « Shrogar » étaient voués à nous protéger contre les assauts incessant des créatures et des bêtes. En vieux Asgardien, Shrogar signifie : « Celui qui protège le faible », c'est un métier honorable et respecté. D'ailleurs je dit métier mais en réalité il n'existe aucun métier, ni même d'argent. De ce que j'ai aperçu de cette société, des commodités primaires comme se nourrir, dormir dans des draps propres et chaud, s'équiper, rien ici n'a de la valeur physique. Ce sont des besoins naturelles, et les hommes et les femmes y répondent naturellement. Chacun à son rôle, sa place, sa carte à jouer. Les hommes, et les femmes, qui chassaient et préparaient la nourriture se nomme « Huntmaghis », ce qui veux dire « Celui qui utilise la force pour nourrir ses frères ». Cette simplicité de construction social est déconcertante, en même temps j'ai la sensation que la vie est tellement respecté, rare et précieuse que tout le monde donne du siens pour survivre et avancer. Pour les besoins secondaires, comme des meilleurs armes, des armures ornées et je passe, il faudrait apparemment le « mérité ». Je crois que l'idée du mérite est très ancré dans l'esprit des Asgardiens et étrangement, souvent, mes locuteurs évite le sujet. Je tenterais d’approfondir se système plus tard quand j'en saurais plus.


Le mélange homme/femme est symbiotique, la femme à même souvent l'ascendance sur l'homme dans le couple et dans la vie sociétale. Malgré leurs allure guerrière, la douceurs et la compassion de ses femmes est vital pour les guerrières, qui derrière leurs allures de machine à tuer cherche aussi le repos – l'amour – et la douceur.


Il y avait aussi dans le cortège des pratiquants de la magie. Des homme, des femmes, et parfois même des enfants, qui puisait leurs pouvoir dans des forces mystiques que eux même avaient du mal à définir. Cette forme de magie tire ses traits sur l'instinct, l'émotion et la compassion. Tout le monde peux devenir magicien à son niveau paraît t-il.


Heymshtrogoth est une ville fortifié – comme toutes les autres – logé dans le creux d'une vallée. Des murailles d'une centaines de mètres abrites une ville ingénieusement construite qui s'élève elle aussi sur trois cents, voir quatre cents mètres. L'épaisseur des murs de la muraille doit bien faire plus de quarante mètres. Elle est constitué d'un curieux mélange de pierre et de métal fondu.


D'ailleurs en parlant du métal, j'ai été stupéfait de voir une telle culture de la forge et du minerai définit comme sacré. Il s'agit là de temple dévoué au métal, de prêtre et de cultisme. Apparemment les Asgardien appel le métal de manière en général le « Krym » qui veux dire « Vie » ou même « Vie Solide » voir « Vie en bonne santé » . J'ai encore du mal à comprendre l'exacte signification de leurs mots.


Je n'ai que survolé pour l'instant les mystères de se peuple, je repars me plonger dans cette culture et je te ferais par de mon avancé dans une nouvelle lettre d'ici peu.


Je t'embrasse avec affection,


Ton Othajim dévoué.
_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:13 (2018)    Sujet du message: Les lettres d'Othajim en Asgardie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D Antonin -> L'alternative Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com