rptool Index du Forum

rptool
RpTool

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Au fond, l'elfe noir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D François -> Jénova
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Padou


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 21
Localisation: Shenaria

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 14:39 (2014)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir Répondre en citant

Nous y voilà, un nouveau foyer, un nouveau trou où se cacher.


Même si je ne le dis pas, ne le montre pas, ces nécromanciens ne m'inspirent pas confiance, leur age millénaire ne me rappel que trop les vieux elfes noirs de lignés lointaines et dégénérés que j'ai côtoyé. Des vieux esprits pleins de lubies. Cependant je suis sûr qu'ils sont en partie de bon alliés, pour le moment.


Tristan qu'as tu fait ? Je voulais simplement que tu comprenne que parfois la nécromancie et les arts obscures peuvent servir des causes justes. Mais comme à ton habitude tu es dans la démesure tu es allé droit dedans, tu es devenu ce genre de mort-vivant trop étrange qu'ils ont créés. Il y a quelque chose qui me dérange dans cette non vie. Quelque chose d'impure voir d’inachevé contrairement à ce que Nagash prétend. Pourquoi toi aussi Wanou ? Pourquoi briser le lien de Jénova ainsi, je pense que c'est une perte de puissance, notre puissance a toujours été renforcé par la communion de tous les fils...
Je sais que personne ne veux de ce lien, être le pion de Jénova, pourtant nous n'avons pas le choix, nous ne l'avons jamais eu, alors maintenant autant aller a fond dans cette voie dans ce sens et en finir.
Jénova... Mère tu semble partout en ce nouveau monde, toutes tes forces semblent être exploitées par presque chaque éléments. C'est ça que voulais dire dans ta lettre ? « Je suis en vous et en autre chose ? » Ou alors tu es « réellement » ailleurs ?


L'elfe noir ouvre doucement les yeux et sort de son sommeil méditatif.


Je croise mes frères et sœurs, presque tous usés, à bout de nerf. Valantar est parti, lui tien bon dans un sens, son entêtement fou fait qu'il ne peux pas vraiment être plus affecté que ça par les événements. Floti aussi peut être par son détachement ? Drizzt, je ne sais pas trop, les tréfonds du nécromancien ne sont pas facile à sonder, une chose est sûr il est passionné par son art. Et « numéro 13 » très étonnant, il me redonne un peu d'espoir en les plans de mère. L'impératrice, elle, est brisée... Nephael, elle qui était si douée, si resplendissante, si maligne, est juste profondément triste.


Je me remet comme la plus part de mes frères dans la lecture des vieux livres du nécromancien, les miens on pour titre : Une porte sur l’Éther ; L’Éther, la matière et la force ; L’Éther du « monde »


L’Éther, il m'évoque un vaste royaume de brouillard semé d'écharpes vaporeuses de couleur rouge, dorée, bleue, argentée... Plus j'y passe de temps plus mes yeux, mon esprit s'habitue à ces formes indistinctes, plus elles me semblent agréables à regarder de part leur nature changeantes, impalpables, les choses semblent légères et libres là-bas. Tout n'est qu'un immense rivage de brume, balayé par les vents changeant de l'esprit.
Je ne connais que peu de choses dans le savoir planaire et j'ai encore moins de capacités pour les altéré et voyager dans ces derniers. Pourtant quand je suis dans l'éther j'ai l'impression que ce rivage cache un océan avec sa surface et ces profondeurs, qu'il y a sans aucun doute des choses plus loin, que l’Éther, ou alors la partie à laquelle je peu accéder de l’Éther n'est que le début. J'ai envie d'aller voir plus loin, peut être il y a une porte de sortie là-bas pour fuir tout cela. Un endroit ou vivre librement, c'est complètement utopique, je pense que même là-bas les Nazars me verraient il doivent être largement plus doués que moi dans les sciences planaires. Pourtant ça n'enlève rien à ma fascination. Je continu de lire ces livres qui stimulent de plus en plus ma fascination.


Nephael me regarde, elle semble vouloir me faire passer un message, attirer mon attention. À l'époque, elle était tellement un exemple pour moi, sa puissance, sa force de volonté, son intelligence, sa maîtrise du pouvoir de Jénova...
Maintenant elle m'évoque malgré moi la tristesse d'une personne trop chère disparue, je sais moi même que ces attaches trop fortes sont mauvaises, elle ne sont pas compatibles avec les conflits, les guerres... Je ne sais pas comment lui parler, je suis trop maladroite, son chagrin me renvoie trop aux miens et à un en particulier. Ma chère Ɯijŋđamǣ, celle qui même au fond de la grande cité esclave me donnais la sensation d'être libre et heureuse. Celle avec qui je pouvais tout partager et dont la présence seule dissipait toutes mes angoisses, tous mes maux. La personne à qui je pensais quand je me faisais torturer par les Illithid, ainsi la douleur semblait lointaine, sans importance.
Mais la torture physique c'était avant la grande réforme, l'arrivée du Cercle Psychocratique qui pris le contrôle de la ville. A partir de là l'esclavage fut total, jusqu'à presque tout les strates de l'esprit. Et ma moitié dut se donner la mort pour protéger ce qu'elle savait sur la rébellion, elle n'était pas préparée à ça, elle en savait trop et ils auraient lu en elle trop facilement, ils nous fallut à nous 200ans pour trouver des techniques qui puissent cacher quelques informations a leurs sonde mentales.


Je regarde à nouveau Nephael, mais il est trop tard j’étais tellement au fond de ma mémoire qu'elle a déjà changer de pièce.


Nous sommes tous déshumanisé par ce conflit, incapable de s'aider ni même de réellement se comprendre, nous somme des antihéros poussés dans un conflit que nous détestons. J'espère en finir vite, je ferais tout pour ça.


L'elfe noir retourne dans son bouquin peu à peu.
_________________
Arbalette ?


Dernière édition par Padou le Sam 15 Fév - 12:47 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Fév - 14:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 20:52 (2014)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir Répondre en citant

*Nephael*


"Où sont ses culottes putain ? J'ai plus rien à me mettre et j'envisage sérieusement de prendre une douche. C'est une bonne idée de s'installer chez le vieux mais faut revoir vraiment l'aménagement du château, y a certaine pièce qui pue carrément la merde, je peux pas vivre dans la merde. Je vais nettoyer et le premier qui dégueulasse ou qui dérange je bannie son existence. J'ai bien deux semaine avant que ses deux là dans le salon reprennent conscience.

Ah les culottes ! Vous voilà mes chéries. Putain, elle taille petite l'impératrice."

~
La pièce était vide. Non la porte s'ouvrit d'un coup et l'elfe noir vit rentrer une caisse en bois massif, portée par Wanoo et l'Impératrice. Une sensation étrange l'envahit, il venait de lire le livre mais incapable d'expliquer en quoi consistait la teneur du bouquin.
 
 
  
  
  

_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Dernière édition par Alkazhar le Sam 15 Fév - 16:11 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Padou


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 21
Localisation: Shenaria

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 12:50 (2014)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir Répondre en citant

/hrp     Pourquoi elle avait deux semaines avant que mon personnage reprenne conscience j'ai pas saisi
J'ai corrigé des fautes et répétitions   /hrp
_________________
Arbalette ?


Revenir en haut
Astaes


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Clermont-Ferrand

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 13:31 (2014)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir Répondre en citant

/hrp Je crois qu'il s'est trompé, c'est moi qui ai comaté pendant deux semaines sans m'en rendre compte /hrp 

Revenir en haut
Alkazhar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: Ozora

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 14:15 (2014)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir Répondre en citant

[Hrp ils vous arrive la même chose. Seulement ton personnage Padou n'en c simplement pas rendu compte pour l'instant. go continuer sur l'autre topic.]
_________________
"Je ne tue pas avec mon arme
Car celui qui les tue avec son arme a oublié le visage de ses pères
Je tue avec mon coeur.
Et que je les tue tous, pour l'amour de Roland,
que je les tue tous."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:12 (2018)    Sujet du message: Au fond, l'elfe noir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rptool Index du Forum -> D&D François -> Jénova Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com